Vous souhaitez modifier la forme de votre nez ?  La chirurgie reste le traitement de référence lorsqu’il y a lieu de corriger dans le même temps des problèmes de respiration nasale.

S’il ne s’agit que d’une petite bosse sur le nez, d’une petite dépression ou d’une légère asymétrie,  des techniques médicales peuvent effacer ces imperfections. 

La modification  du nez  ainsi obtenue ne sera  pas définitive. 

Pour que le résultat dure plus longtemps, il faut donc revenir chez son médecin une fois par an en moyenne. L’avantage, c’est que l’on peut décider d’arrêter quand on le souhaite.

 

Définition artistique d’un nez harmonieux 

L’anatomie artistique du nez est basée sur des siècles d’analyse du nez par les plus grands artistes sculpteurs et peintres. Un nez harmonieux répond à ces critères ainsi définis par des angles et des lignes.

Il faut les recréer pour avoir un beau nez.

Idéalement, l’angle naso-frontal de profil, entre le nez et le front, mesure entre 125 et 135 degrés. 

Chez l’homme, le dorsum ( ligne du dos du nez qui rejoint la racine du nez à sa pointe) doit être convexe, voire avec une légère bosse, donc au dessus de cette ligne.

L’angle naso-labial  de profil, entre la coulemelle et la lèvre supérieure, est normalement de 90 degrés chez l’homme.

En vue de face, les lignes de Sheen constituent un composant esthétique majeur :  elles partent  de chaque côté de la tête du sourcil, encadrent la racine du nez,  descendent verticalement le long de l’arête nasale en s’élargissant très légèrement au niveau de la pointe. Elles doivent être rectilignes verticalement.

Ces lignes doivent être parfaitement symétriques, la moindre asymétrie signe une déviation latérale de la voûte ostéo-cartilagineuse  du nez.

Des techniques médicales sans bistouri pour quelles corrections?

 

Correction sans chirurgie d’une pointe de nez tombante

Une pointe de nez tombante peut être corrigée par une injection de toxine botulique suivie d’une injection d’acide hyaluronique.

Lors de la première séance, le médecin injecte de la toxine botulique dans les muscles du nez responsables de la chute de la pointe du nez lors du sourire.

Lors de la deuxième séance , deux à trois semaines plus tard, le médecin injecte de l’acide hyaluronique au niveau de l’épine nasale, petite protubérance  située à la base de la cavité nasale, juste au-dessus des dents pour remonter la pointe.

 

Correction d’une pointe bifide.

Une injection bien dosée d’acide hyaluronique entre les deux dômes dans le tissu sous-cutané peut corriger une pointe bifide sans donner à la pointe un aspect globuleux.

 

Correction d’une bosse.

L’acide hyaluronique ou le Radiesse ® (autre produit de comblement plus lentement résorbable) est injecté  dans les endroits en creux pour redessiner l’ arête nasale. Sans augmenter la projection ni le volume global du nez.

 

Correction des rides horizontales de la racine du nez sous les sourcils, ou des rides sur le côté (bunny-lines qui peuvent exister ces les sujets jeunes). 

Ces rides peuvent être effacées avec la toxine botulique injectée dans les muscles responsables.

 

La correction médicale du nez (rhinoplastie médicale), présente des avantages  notables dans la prise en charge des irrégularités , l’harmonisation des reliefs du nez : techniques indolores, rapides (une ou deux séances de 30 minutes chacune) , résultats immédiats , très peu de complications avec les produits utilisés et bien utilisés.  

D’autres gestes que les injections peuvent traiter d’autres imperfections du nez :

-le peeling pour effacer les tâches brunes du nez

-le laser pour traiter la couperose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *