Corriger en restant le plus naturel possible, réduire les rides mais sans les lisser complètement.

Le but est d’améliorer un visage masculin pour le rendre plus proche de la beauté attendue par les femmes, sans tomber dans l’excès connus chez elles, comme le visage figé et les bouches outrageusement gonflées. L’homme doit rester homme, sans se féminiser, mais en se rafraîchissant pour éviter les marques du temps qui passe sur son visage. Si quelques ridules peuvent être agréables, voire “sexys”, les canyons le sont moins.

Le front

La Toxine botulique aux bons endroits aux bonnes doses pour obtenir un aspect lisse du front au repos, et des plis en mouvement. On pourra toujours augmenter les doses aux séances suivantes si ceci ne satisfait pas.
Si le derme présente une cassure, un comblement peut s’imposer avec de l’acide hyaluronique.
Si s’associent rides d’expression et cassure dermique, la toxine botulique et un produit de comblement se complètent.

La glabelle (entre les deux arcades sourcilières)

La Toxine botulique.
Un comblement peut être envisagé, ainsi qu’un traitement combiné.

Les pattes d’oie (sur l’extérieur des yeux)

Les femmes pensent que ces rides font le charme des hommes, il est donc préférable de les traiter incomplètement, les estompant sans excès avec la Toxine botulique ou l’acide hyaluronique. Dans le même temps, on peut traiter les paupières avec la Toxine botulique ou du produit de comblement, sans vouloir remplacer une blépharoplastie si celle ci est indiquée !
Les hommes sont plus soucieux de leur regard depuis qu’ils portent eux aussi des lentilles de vision.
Si le cerne est creux, il est possible d’en atténuer l’aspect par l’injection d’acide hyaluronique.

Les sillons nasogéniens (plis sur le cité qui va du nez à la bouche)

La toxine botulique est possible avec prudence : 1 seul point d’injection 2 cm au dessus du bord de la narine.
Mais l’acide hyaluronique est de bon aloi dans cette région.
S’il existe un excès cutané et/ou graisseux, les techniques chirurgicales seront les plus adaptées.

Le plissé soleil (rides de la lèvre supérieure)

Rare chez l’homme qui, contrairement à la femme, ne mange pas en avançant ses lèvres.
S’il existe, la toxine botulique est indiquée.

Les lèvres

Ce qui rend la lèvre attirante c’est son aspect charnu, plein avec des crêtes filtrales bien marquées. L’acide hyaluronique est le produit le plus adéquat pour ourler une lèvre un peu défraîchie.

Les plis d’amertume (de part et d’autre de la bouche)

En combinant les techniques de comblement (acide hyaluronique) et la Toxine botulique, on arrive à combler cette disgrâce due à la contraction musculaire du bas du visage, et à un excès cutané, voire à une chute graisseuse. On peut également recourir à la chirurgie.

Les joues

S’il existe une fonte graisseuse, un filling donne des résultats très satisfaisants.
Chez les sujets immuno-déprimés sous trithérapie par exemple, l’acide Poly-lactique avec retouche, au plus tôt à 3 mois, est indiquée.
Voluma (acide hyaluronique volumateur) est une technique rapide et efficace, qui peut aussi s’utiliser avec de bons résultats.
S’il existe des cassures dermiques, l’acide hyaluronique peut être approprié ( la Toxine eut aussi être utilisée ).
On peut associer les produits de comblement et la toxine.
Par contre, s’il existe des bajoues, un lifting donnera les meilleurs résultats.

Le cou

Pour les cordes, la Toxine présente un effet favorable.
Cependant, ce qui gêne plus souvent l’homme, c’est le double menton. Dans ce cas là, lipossucion, lipotomie, et/ou lifting seront indispensables.

Effacer les rides c’est gagner un peu de jeunesse