Les couteaux signés Deejo  sont ultra-légers, simples, et ils coupent bien. Il en existe pour tous les goûts, pour lui comme pour elle. Pour le plaisir de posséder son couteau à soi.

Deejo a imaginé  14 choix de manches (dont un nu), 60 choix de  tatouages et 3 tailles ( 37, 27 et 15 grammes). Entre 30 et  50 euros selon le niveau de personnalisation.

http://www.deejo.fr/

TEST

Esthétiquehomme.com a découvert le couteau Deejo en 2015 à l’occasion du Salon de l’Homme à PARIS. Nous avons donc eu le temps de tester la version 27 grs, lame de 8 cms en acier inoxydable et polycarbonate, avec clip ceinture à🖱34,9O euros(sans personnalisation) sur Amazon.

Pour les  activités en plein air,🖱la marche par exemple, nous avions l’habitude du couteau OPINEL ou du🖱COUTEAU SUISSE pour couper notre saucisson, notre pain, des branches, des cordes, déboucher ou décapsuler  une bouteille…

L’OPINEL est bien connu pour la robustesse de son  manche en hêtre, et la solidité de sa lame facile à affûter, pas si lourd avec une bonne prise en main. Le COUTEAU SUISSE  est muni de beaucoup d’accessoires, mais pas toujours vraiment utiles.

🖱 l’OPINEL qui coûte le moins cher : la version numéro 6  (28 grs) avec lame Inox coûte 9,40 euros sur Amazon.

Alors quelle est la place du couteau Deejo ?

Avant tout, il est beau. Deejo a voulu faire de ce couteau un objet esthétique. Il existe dans de nombreuses versions, personnalisables. Sa prise en main est bonne, son système de sécurité à l’ouverture et à la fermeture est simple à mettre en ouvre, et il est léger. On l’oublie dans sa poche, et le clip ceinture permet de  bien l’y maintenir . Sa lame coupe facilement les aliments, la ficelle, les emballages, les petites branches. Pour une utilisation d’appoint , il assure sa tâche sans prendre de place. Son tranchant dure longtemps  pendant des moins sans avoir besoin de l’aiguiser (attention de ne pas abîmer le tatouage si votre couteau est tatoué). On peut affirmer qu’il est résistant et solide.

 

EN DÉFINITIVE, NOTRE AVIS  :

Super pour les randonneurs du “Dimanche”,  cool pour les hipsters, beaux et utiles,  avant tout pour se faire plaisir ou faire plaisir.

Mais, ne remplace pas l’Opinel ou le couteau suisse pour les grandes activités de plein air.