Le Club des Branleurs, un site pour célibataire créé par Jonas et Jérémy à la force du poignet.

Avec son nom provocateur et son visuel annonçant sans équivoque des contenus à caractères sexuels, le Club des Branleurs (CDB) semble à priori destiné aux adeptes de l’amour manuel et solitaire. Mais comme souvent les apparences sont trompeuses et derrière le logo avec le gros zizi se cache en fait une réelle préoccupation pour le célibat masculin et la solitude. Nous avons donc demandé à Jonas et Jeremy de nous donner quelques explications à ce sujet.

Le Club des Branleurs à Lyon - Esthétique Homme

Jonas et Jeremy, qu’est-ce qu’il vous a pris de créer ce site si particulier et original, vous n’aviez rien à branler à l’époque ? (NDLR : je vous rassure chers lecteurs c’est la seule blague que je ferais avec ce mot !)

Jonas : En fait le Club des Branleurs c’est effectivement un blog mais c’est surtout un groupe de potes, une confrérie sur Lyon. J’ai créé le site en 2015, avec quelques autres rédacteurs, dans l’idée d’échanger des trucs marrants avec mes amis et puis le site a commencé à avoir un bon succès. Mais le vrai buzz est venu avec Jeremy qui a rejoint l’équipe et nous a beaucoup aidé à nous faire connaître.
Jeremy : Quand Jonas m’a présenté le projet j’ai éclaté de rire et je lui ai dit que non seulement j’allais le rejoindre mais qu’on allait faire du site un truc complètement barré. On a travaillé sur la communication et les partenariats avec d’autres entreprises et maintenant on est sollicité pour des essais et des tests de produits.

Effectivement sur le blog il y a beaucoup de tests de sextoys, d’avis de films pornos et de lieux libertins. Vous n’avez pas peur d’être considéré comme un site pornographique ?

C’est déjà le cas, le site est interdit aux moins de 18 ans. Alors oui on parle de sextoys, on propose des films X et on se rend dans des endroits festifs mais toujours avec un œil critique et l’idée de guider l’homme célibataire dans ses choix. Nous faisons par exemple des caméras cachés dans des lieux de nuit et ça marche très bien. A tel point que certain clubs dont l’avis a été positif reprennent notre logo pour dire “Vu dans le Club des Branleurs”. On est assez fier de cela !
Mais sur le blog il y a aussi la rubrique art et high-tech rédigée par Jeremy, la rubrique cuisine en solo que gère Julie (oui c’est bien une fille !), la rubrique Luxe et mode écrite par Philippe de Lyonaumasculin, … bref tout ce qui peut intéresser l’homme célibataire.

Le Club des Branleurs à Lyon - Esthétique Homme
Le CDB test tout ce qui peut intéresser les hommes seuls

Justement est-ce qu’il est possible de dresser un profil type du célibataire d’aujourd’hui ?

Le CDB c’est avant tout une confrérie qui propose des sorties pour se rencontrer et passer de bonnes soirées entre célibataires. Le panel est très diversifié. Cela va de 22 à 62 ans, il y a les plus de 30 ans qui ont favorisé leurs vie professionnelle et ne connaissent que leurs collègues de travail, il y a les “jeunes” divorcés qui se retrouvent très seul après des années passées dans un cadre routinier, il y a les timides qui sont seuls parce qu’ils n’osent pas. Bref on est tous différents.
Le CDB permet de venir parler de tout de façon décomplexée (sérieusement ou futilement) sans être jugé et généralement avec une franche rigolade.

Sans rentrer dans un débat philosophique que l’on pourra réserver à ceux qui se masturbe autre chose que l’entre-jambe, pensez-vous que le CDB apporte une réponse au problème de la solitude ?

Etre seul n’est pas une fatalité, par contre être seul parce qu’on n’ose pas sortir “seul” là c’est un vrai problème ! Etre seul dans un bar, une boite, se prendre un râteau en public c’est très dur. Revivez la même expérience avec une bande de joyeux lurons qui par leur bonne humeur vont gentiment se moquer de vous, la scène est complètement différente.
On organise de temps en temps des soirées débats dans lesquelles on se rend compte que ce que la solitude que l’on ressent, qui souvent nous empêche d’avancer et que l’on pense être seul à porter, elle existe aussi pour les autres. Etre porté par la sympathie des autres ça libère de ce poids.
Comme Jeremy le dit, quand on est célibataire il est simple de rencontrer des filles avec les sites de rencontres mais pour se faire des potes dans la même situation que vous ce n’est pas facile du tout. Et le CDB est là pour ça !

Alors si un jour un de nos lecteurs célibataires passe du coté de Lyon et a envie de s’amuser il peut contacter le Club des Branleurs ?

Mais carrément ! Les sorties du CDB sont liées aux centre d’intérêt de ceux qui le composent. C’est pour cela que nous faisons des sorties sport, débat, apéros, libertines, naturistes, camping, voyages, excursions, opéra, … En postant un message sur le site on trouve toujours quelqu’un de disponible pour prendre un verre et répondre à des questions que l’on ne peut pas poser à l’office du tourisme.
En plus avec plus de 5000 abonnés à la Newsletter je sais que des “fans” organise des sorties entre eux dans d’autres régions.

Avec cet état d’esprit de gros déconneurs teinté de fraternité et d’entraide entre célibataires, le Club des Branleurs met à l’honneur un sentiment un peu oublié sur internet, l’Amitié.
Jonas est très fier de ce qu’il a entrepris (il peut l’être !) et il nous confie qu’il espère que le CDB va perdurer pour peut-être franchir le cap de l’amateurisme et devenir professionnel.
Et ça ce serait une bonne nouvelle !

http://club-des-branleurs.fr/

Le Club des Branleurs à Lyon - Esthétique Homme