Protection solaire - Esthétique Homme

Pourquoi ?

Parce que les radiations solaires ont des effets néfastes sur votre peau.

Le soleil est responsable à 80% du vieillissement prématuré de la peau (rides et ridules, taches brunes, teint terne..).

Il fait flamber l’acné.

Par l’intermédiaire de réactions photo-allergiques, il peut provoquer des plaques rouges et de petits boutons qui vous démangent à chaque fois que vous vous exposez (lucite).

Le soleil est la cause principale des cancers de la peau (mélanome). Le mélanome est la première cause de cancer des sujets jeunes entre 25 et 35 ans.

Par quels mécanismes ?

Ce sont les ultra-violets  A et B du soleil qui sont les responsables.

Les UVB sont responsables du bronzage, des coups de soleil, des brûlures et également des cancers de la peau. Ils endommagent les couches superficielles de la peau où ils sont absorbés à 90%, et entrainent la fabrication de radicaux libres responsables des cancers.

Les UVA sont  impliqués dans l’apparition des rides et des cancers de la peau. Les UVA qui ont été longtemps considérés  comme inoffensifs, détruisent les fibres d’elastine  et diminuent le collagène du derme,  tissu de soutien de la peau  avec pour conséquence une perte d’élasticité, un relâchement et  la formation des rides.
Les UVA agissent aussi au niveau de l’ADN des cellules épidermiques (matériel génétique), et chez certaines personnes ils provoquent des cancers de la peau.

protection solaire - Esthétique Homme

Malheureusement les UVA  n’ont pas la sonnette d’alarme  que constituent les coups de soleil  pour les UVB. 

Aucune brûlure n’apparaitra  pour prévenir les dommages ! A savoir : les UVA constituent 98% des rayons émis par les  lampes à bronzer.
Sachez également  que les UVA passent à travers les vitres, les nuages  et restent constants tout au long de la journée.

Les effets néfastes des UV sur notre peau sont l’aboutissement en grande partie des attaques des radicaux libres produits sous l’action du soleil et du phénomène de la glycation. La glycation est une réaction chimique résultant de la fixation de sucres sur les protéines (réaction de Maillard). Au niveau de la peau ce sont les protéines du derme, collagène et élastine, qui subissent une glycation accélérée de façon spectaculaire par les UV. Or, une fois « glyquées », les protéines perdent de leur fonctionnalité, et la peau vieillit.

Le soleil est la cause principale du vieillissement prématuré de la peau et des cancers cutanés.
Il apparait donc capital  de se protéger des rayons UVB et UVA durant toute la vie pour limiter ces risques.

La protection

Dès les premières expositions, il est important de  prévenir les méfaits du soleil et de protéger au maximum sa peau.

La plupart des dommages créés par les rayons UV  sont dus à l’exposition liée à l’activité quotidienne.

Pour toutes vos activités de plein air, que vous soyez dans votre jardin, à la terrasse d’un café,  à la plage, à la montagne ou à la campagne,  lorsque vous faites du sport ou tout simplement lorsque vous vous promenez : protégez-vous pour que le soleil reste un plaisir.
Une petite quantité de rayonnement UV peut  entrainer un vieillissement accéléré  prématuré de la peau  et des altérations plus graves comme  le cancer de la peau.
Il ne faut donc pas croire que seuls ceux qui abusent du soleil  ont un risque.

Nous sommes tous concernés  et devons tous être vigilants  et nous protéger.

Les protecteurs solaires sont des cosmétiques qui peuvent aider à mieux prévenir  le risque solaire.
La crème solaire doit protéger à la fois des UVA et des UVB.

protection solaire - Esthétique Homme

Comment se protéger des méfaits du soleil ?

Le but n’étant pas de  jamais s’exposer, mais de faire attention  en fonction de la sensibilité de sa peau.

Onze conseils  simples avant de s’exposer au soleil :

  • Apprécier sa sensibilité personnelle au soleil (peau claire, mate ou brune) et pratiquer des expositions d’autant plus progressives que la peau est plus sensible.
  • Eviter les expositions pendant les heures les plus ensoleillées de la journée c’est-à-dire entre 12 heures et 16 heures l’été, et ne pas rester sur la plage des journées entières. Rechercher l’ombre.
  • Imposer la protection par des vêtements. Porter un T-shirt, un chapeau à larges bords, un pantalon. Protéger encore plus les enfants  car  leur peau est plus fragile.
  • Attention au reflet des rayons sur l’eau sur le sable la neige.
  • Se méfier de la fausse protection offerte par un ciel couvert ou un temps venteux.
  • Craindre, chez le petit enfant exposé dans une atmosphère trop chaude, autant pour le coup de chaleur que le coup de soleil.
  • Ne pas oublier la protection des yeux (casquette, lunettes).
  • Ne jamais s’exposer après application de produits parfumés ou lors de la prise de certains médicaments photo-sensibilisants (demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien).
  • Appliquer régulièrement des produits antisolaires performants, dont le but n’est pas d’augmenter le nombre total d’heures d’exposition ni de promouvoir un bronzage intense, mais de permettre une exposition raisonnable sans risque. Renouveler fréquemment l’application pour maintenir la protection, surtout après avoir transpiré, avoir nagé ou vous être essuyé.
  • Montrer l’exemple en tant que parents : les mesures de photo-protection seront plus facilement suivies par les enfants et comprises par les adolescents.
  • Faire une cure d’anti-oxydants : 15 jours avant d’aller au soleil, manger des fruits et des légumes qui protègent des oxydations induites par les UV. Manger des céréales complètes riches en vitamine B3, des courgettes, des tomates, des haricots verts, des carottes, des pommes de terre, des framboises. Attention aux compléments alimentaires (comprimés ou capsules), ne pas dépasser les doses recommandées. Les cures doivent être courtes. Le Gluthation réduit et l’acide alpha lipoique sont probablement les seuls anti-oxydants qu’on peut prendre sans risque.

Enfin examinez régulièrement vos grains de beauté.

La photoprotection
La photoprotection constitue un enjeu essentiel. Si notre principale protection naturelle est représentée par la pigmentation mélanique, il convient néanmoins de souligner que la pigmentation adaptive, c’est-à-dire le bronzage, constitue un phénomène complexe qui n’est pas sans danger. En effet, le bronzage s’accompagne de réactions qui peuvent provoquer des modifications du patrimoine génétique chez certains individus  prédisposés(risque de mélanome). En fait, ce n’est pas le bronzage qui est dangereux, mais les UV pour l’obtenir.

Le but des produits antisolaires n’est pas d’augmenter le nombre total d’heures exposition, ni de promouvoir un bronzage intense, mais de permettre une exposition raisonnable sans risque.

coup de soleil

Un bon usage des crèmes solaires repose sur les principes suivants :
Lire aussi l’article  «  le bon usage de la protection solaire »

  • Veiller au bon indice de protection.
    Les crèmes ont des filtres UVB  indiqués par le fameux  indice FPS (facteur de protection solaire)  qui va de  15 à 50  et des filtres UVA. Un indice 50+ est conseillé à tous les types de peau.
    Choisir l’indice en fonction de la sensibilité de votre peau au soleil (c’est-à-dire en fonction de  votre phototype,  peau claire ou mate). Les individus sont caractérisés par leur capacité à bronzer, par opposition à leur sensibilité au coup de soleil.  On les répartit en 6 catégories (classification de Fitzpatrick). Cette classification est d’une grande utilité.
  • Renouveler l’application toutes les 2 heures pendant la durée de l’exposition solaire.

La réparation
Il existe sur le marché des crèmes qui protègent (crèmes solaires) mais aussi qui  réparent en même temps en contenant des produits anti-oxydants.
Les conséquences du coktail, UV + oxydation + glycation, peuvent être prévenus  en utilisant une crème à la fois protectrice et réparatrice.
En effet, il existe des produits qui permettent de protéger et réparer la peau contre  les méfaits des radicaux libres.   Ce sont des crèmes ou compléments nutritionnels  qui contiennent des anti-oxydants  qui vont neutraliser les radicaux libres  produits par le soleil pour préserver la peau.

Et toujours penser à bien hydrater sa peau  avant et après les expositions solaires !

Docteur BINA-POLINSKY Fabienne

pour

Esthétique Homme