L’andropause est le terme utilisé pour décrire l’ensemble des symptômes associés au déclin de la fonction testiculaire chez l’homme avec l’âge.

L'Andropause - Esthétique Homme

Elle est plus difficile à diagnostiquer que la ménopause du fait de fortes variations individuelles et de son apparition très progressive.

La cause est la diminution de l’hormone mâle testostérone dans le sang.
Le déficit en testostérone aboutit à des plaintes non spécifiques telles que la dépression, la diminution de la force musculaire, de l’énergie, de la libido et de la fonction érectile.
La reconnaissance de l’andropause incite à traiter dans le but de prévenir, retarder ou inverser les manifestations cliniques liées au vieillissement, et qui seraient imputables à un déficit en testostérone.
Cependant ces manifestations étant peu spécifiques et d’origine multifactorielle, une controverse existe quant au diagnostic et au traitement et notamment quant à la nécessité d’un traitement substitutif androgénique chez l’homme de plus de 50 ans.

Quels sont les signes de l’andropause ?

Diminution ou perte de la libido et de la fonction érectile, des caractères sexuels secondaires et de l’énergie, avec un effet négatif sur l’humeur. On observe une diminution de la masse et de la force musculaire, ainsi qu’une diminution de la densité osseuse et un risque d’ostéoporose. En ce qui concerne cette dernière, il faut noter que les fractures observées chez l’homme âgé sont plus graves que chez la femme du même âge.

Diagnostic de l’andropauseandropause

Le dosage entre 7 et 10 h du matin de la testostérone plasmatique et de la SHBG (sex hormone bending globulin) pour mettre en évidence un déficit de la testostérone disponible biologiquement.
Il est recommandé de répéter les mesures à 2 semaines d’intervalle afin de déterminer le véritable taux d’androgènes.

Quelques questionnaires de détection simplifiée de l’andropause ont été développés. Parmi eux, celui de St Louis Androgen Deficiency in Aging Male ou test d’Adam :

  1. Avez vous constaté une diminution de votre libido ?
  2. Sentez vous un manque d’énergie ?
  3. Avez vous constaté une diminution de force musculaire et d’endurance à l’effort ?
  4. Avez vous remarqué que vous avez rapetissé ?
  5. Avez vous remarqué une diminution de votre joie de vivre ?
  6. Vous sentez vous grincheux ?
  7. Vos érections sont elle moins fortes ?
  8. Avez vous remarquez une diminution de votre capacité à faire du sport ?
  9. Tombez vous endormi après les repas ?
  10. Avez vous remarqué une diminution récente de votre capacité de travail ?

Le test est considéré positif s’il est répondu OUI à la question 1 ou 7 isolément ou à 3 au moins des autres questions. La sensibilité de ce test est estimé à 80,14%.
Ce questionnaire constitue un élément de dépistage intéressant. La dépression étant la principale raison de faux positifs, une mesure de la testostérone “biodisponible” devrait étre réalisée chez toute personne ayant un questionnaire ADAM positif.

L’andropause si elle existe , doit elle être traitée ?

Chez l’homme jeune souffrant d’une insuffisance de sécrétion testiculaire en testostérone, il est clairement établi qu’un traitement androgénique substitutif améliore les différents paramètres psychologiques (libido,…) et somatiques (force musculaire, qualité de l’érection,…)
Chez l’homme âgé de plus de 50 ans, par contre, il semble raisonnable de limiter le traitement aux hommes présentant des plaintes significatives (test ADAM ou analogue positif) et dont le bilan hormonal montre une valeur en testostérone bio disponible inférieur à 2DS par rapport une population d’hommes jeunes.

L'Andropause - Esthétique Homme

Contre indications du traitement androgénique substitutif

Il n’existe que 3 contre-indications absolues au traitement : le cancer de la prostate avéré, le cancer mammaire, et l’hyperplasie obstructive de la prostate.

L’hyperplasie bénigne de la prostate ne constitue pas une contre-indication, mais demande un suivi particulièrement attentif.

Les dyslipidémies peuvent soit être améliorées soit aggravées par le traitement tandis que les apnées du sommeil peuvent être aggravées.

Un examen clinique et biologique général ainsi qu’un examen urologique classique associé au dosage du PSA doivent toujours être réalisés avant de débuter le traitement et ensuite en cours de traitement 1 fois par an.

Choix du traitement

Le but à atteindre est une valeur normale ou normale basse de la testostérone biodisponible.

  • Forme orale : comprimés d’androgénes 3 à 4 comprimes / jour, modulable.
  • Forme injectable en intra musculaire : 1 injection toutes les 3 ou 4 semaines.

L’innocuité de la forme orale a été démontrée sur une période de 10 ans.
Il est vraisemblable que les autres formes sont également dénuées d’effets délétères significatifs.

On constate un potentiel réel du traitement, notamment sur la densité osseuse, la masse musculaire, la force musculaire. Egalement un impact positif sur l’humeur et sur le comportement sexuel.

Il se pourrait toutefois que seule une petite proportion (10%) des hommes âgés de plus de 50 ans tire un réel bénéfice d’un traitement androgénique substitutif avec un suivi urologique régulier.
En effet, il ne faut pas perdre de vue que les manifestations de l’andropause peuvent avoir une autre cause que le déficit en testostérone bio disponible.