Les plus beaux voyages sont ceux de l’esprit et du cœur …

Enrico Bedez a sorti en Mars dernier un CD de 5 titres “Mondo Libero”. Des chansons aux rythmes énergiques et aux accents multiculturels poussées par une voix forte claire et puissante. Ca rentre dans votre tête pour n’en ressortir que quelques jours plus tard … et encore ! Le seul reproche que l’on peut faire à cet opus, c’est qu’il ne fasse que 5 morceaux et le mélomane que je suis n’a pas pu s’empêcher d’aller à la rencontre d’Enrico pour mieux le connaître.

Enrico Bedez - Mondo Libero

L’artiste m’a accueilli dans sa demeure, à Nancy. De lui, je ne connaissais que ses compositions musicales et nous avions échangé quelques paroles chez Anick et Damien, les éditeurs du Moule à Gaufres. Pourtant, par sa personnalité bienveillante et joviale j’avais l’impression que l’on se connaissait depuis toujours.

Organiste de formation, la musique coule dans ses veines et dans son salon les instruments sont toujours à disposition pour noter une mélodie, jouer pour les amis de passage, répéter des morceaux, essayer différents arrangements, … bref c’est presque aussi naturel que les peignes, les brosses et les sèche-cheveux chez un coiffeur.

Gamin, j’accompagnais des groupes de bals. Plus tard, j’ai découvert le blues et le jazz avec des musiciens chevronnés, qui avaient bien des années de plus que moi. C’était un univers de partage et de découverte à chaque fois, les musiciens venaient me chercher et on partait jouer. Puis, pianiste plus tard, des contrats d’ambiance m’ont permis d’être tout proche des gens qui venaient me faire part de leurs émotions, de leur vie, le pourquoi d’une chanson réclamée ou entendue, tous les soirs, je jouais, même le Dimanche. Il le fallait bien, jeune couple, j’avais ma douce à nourrir. Alors prendre le piano pour un organiste, ce n’était pas sorcier, sur deux voix, il y a toujours moyen d’en exprimer des choses, la technique reste la même sans les pieds.”

J’avais préparé mon interview en pensant faire une chronologie pour retracer la biographie d’Enrico, mais sa vie est tellement riche en émotions, en évènements, en voyages, en détours culturels, professionnels et sentimentaux que je risque de saturer le serveur en les évoquant tous. Ce que j’ai retenu en écoutant Enrico c’est l’incroyable générosité du personnage. S’il s’est quelquefois éloigné de la musique, sans vraiment la quitter, c’est pour exercer des professions dans lesquelles il se sentait proche des gens.

Enrico Bedez - Mondo Libero

Dans ses rencontres et voyages de travail, Enrico a découvert des univers et échangé avec des hommes et des femmes qui lui ont laissé une trace dans son âme et dans son cœur. Pour l’Afrique, c’est d’abord Doudou l’ami malien de son père qui le vit grandir comme un fils et qu’Enrico accompagna à la mort comme un père.

Il riait toujours, il était le grand coeur de l’Afrique, enfant et encore maintenant, mes frères sont de la même force, de la même générosité.”

Alors nourri de toutes ces expériences, il a décidé en 2014 de reprendre à bras le corps la musique. Comme à chaque fois il donne toute son énergie (et croyez moi, il en déborde !) pour apporter au public le meilleur de lui-même. Cela a donc commencé par l’enregistrement du CD 5 titres “Mondo Libero“, qu’il a composé et enregistré entièrement chez lui. Le CD est disponible depuis Mars 2015 (où l’acheter ?) et donne un avant gout de la suite prévue par Enrico. En prévision il y a deux albums, “Mondo Libero” dont l’écriture est déjà achevée et “Naissances” qui accouchera à son terme.

“Pour le spectacle qui accompagnera la sortie de l’album Mondo Libero je serai accompagné par des danseuses et danseurs chorégraphes dont Jazyaa dance artist, Awa Nikiema, Apolline Marie Huin, Cédric Shikando. D’autres nous rejoindront au fur et à mesure. Il y aura aussi des musiciens très pointus, mais je laisse la surprise au public. La scénographie est déjà écrite, je sais ce que je veux ce sera grandiose. Ce sera un album festif pour la paix, pour toutes les paix… Naissances, c’est puissant. Cela parle de tous ces regards que l’on peut avoir sur la vie, de tous ces coups bons ou mauvais que l’on reçoit dans l’existence sans avoir rien demander, des expériences fortes, enrichissantes, réalistes. Peu importe ce qui peut t’arriver, donne de l’amour et de la liberté toujours, même devant les pires dilemmes, l’amour lui, se sait.

Merci Mr Enrico Bedez de nous donner autant de plaisir avec votre musique !

Pour suivre toute l’actualité d’Enrico, abonnez-vous à son Facebook

 

 

Où achetez Mondo Libero en 5 titres

Librairie L’autre rive
19, Rue du Pont Mouja
Ouvert Lundi 14h-19h Mardi au Samedi 10h-19h…

Le Boucl’Art
19b, Rue Henri Bazin ouverture de 12h à 19h
Samedi : 14h à 19h. Fermeture le Mardi

Music Challenge
38, Rue Stanislas
Ouvert tous les jours 10 h à 19 h sauf Dim et Lundi