Julien a 24 ans, la première chose que l’on voit, c’est sa belle « gueule ». 

La peau  de son visage brille et les pores sont dilatés sur la zone T (front, nez, menton). C’est NORMAL, l’homme a naturellement la peau grasse du fait d’une sécrétion sébacée plus abondante que chez la femme. Mais , ce qui est moins « sexy », c’est qu’il a quelques boutons, et ça c’est la chose que les filles détestent chez un gars.

Pour se « sentir propre », Julien croit suffisant  de nettoyer quotidiennement la peau  de son visage matin et soir avec un savon banal acheté sans précaution particulière. Il n’a jamais vu son père faire autrement. Mettre une crème? Même pas en rêve, répond-il… «ça demande du temps, de l’argent, pour au bout du compte se retrouver avec un masque qui colle». 

Il lui semble paradoxal d’hydrater une peau naturellement grasse, il a peur d’en rajouter.

Et là, croyez-nous, Julien fait deux erreurs: son savon est inadapté, et il n’utilise pas de crème hydratante.

 

S’il savait mieux prendre soin de son visage, il pourrait assurer grave ! 

Ce qu’il ne sait pas.

👉Un savon trop alcalin agresse la peau, réduit son film hydro-lipidique  naturel, l’assèche; la  peau va  répondre en produisant encore plus de sébum. 

👉Une peau grasse peut être déshydratée, c’est à dire manquer d’eau. L’eau n’est pas du gras. Une peau qui manque d’eau va compenser en sécrétant davantage de sébum dans le but de se protéger contre les agressions extérieures. 

Une crème hydratante peut redonner de la souplesse et de la douceur à la peau sans pour autant la faire briller plus, sans coller. 

Ce qu’il devrait savoir : 

Qu’en réalité, il est facile de prendre soin de la peau de son visage grâce à l’utilisation d’un savon adapté et d’une crème hydratante.

👉Le nettoyage de la peau.

Si on préfère garder un  savon, il faudra bien le choisir.

Le visage possède un épiderme plus fin et sensible, tout en étant une des zones les plus exposées et les plus souvent nettoyées. Ainsi, mieux vaut opter pour un savon surgras bio, qui préservera au maximum le film hydro-lipidique de votre peau. Les savons surgras pour le visage  respectent le pH de votre peau et évitent le dessèchement.

👉L’hydratation de la peau est elle aussi indispensable

L’eau  utilisée pour la toilette ne suffit pas à hydrater la peau, l’eau n’a aucun pouvoir hydratant sur la peau si elle n’y est pas retenue par un élément gras lipidique (d’où le terme de film Hydro-lipidique). 

Les crèmes hydratantes hydratent la peau en restaurant le film hydro-lipidique.

Hydrater la peau avec une crème hydratante protège la peau contre les agressions comme la pollution ou le tabac, mais aussi empêche l’apparition de petits boutons consécutifs au passage du rasoir.

Sans hydratation, la peau se dessèche et perd son élasticité.

Hydrater sa peau quotidiennement permet de ralentir le vieillissement cutané. Enfin, une crème hydratante, en dehors des agents hydratants,  peut aussi  contenir d’autres produits actifs comme par exemple des sébo-régulateurs, des matifiants … qui rendent leur texture non grasse et permettent à ces soins de pénétrer très rapidement.

En pratique, 

il ne faut pas grand chose pour donner à votre peau exactement l’aspect qu’elle devrait avoir. 

Chaque jour, le matin, après le rasage qui irrite la peau, on applique sur le visage nettoyé une crème destinée à apaiser , à réparer, à hydrater, à matifier, à  protéger, à embellir, sans coller, sans laisser de trace.

Le soir après la toilette et avant le coucher, on recommence sur le visage propre.

Une à deux fois par jour, c’est la fréquence d’utilisation que nous recommandons pour une peau bien hydratée.

Il existe des crèmes hydratantes applicables sur la barbe.

Inutile de se laver les mains après l’application de la crème sur le visage

Comment choisir votre crème?

En fonction  de votre type de peau. Lire  : quel est votre type de peau?

Mais il existe aussi  des crèmes formulées pour tous les types de peau.

Nous vous recommandons de bien lire la liste des ingrédients, pour vérifier :

-l’absence d’alcool, de parfum, de colorant, de silicone ( dimethicone, cyclopentasiloxane, cyclométhicone), de paraben,

-l’absence de substance comédogène. Noté sur une échelle de 0 à 5, 0 étant non-comédogène, 5 étant fortement comédogène, assurez-vous de connaître le niveau de comédogénicité d’une huile végétale avant de jeter votre dévolu sur elle…

-la provenance naturelle et bio des produits

Un bon produit doit être transparent quant aux informations données au consommateur sur sa composition.  Son packaging  livre facilement tous les renseignements tant sur la provenance que l’action de chaque actif.

Et enfin, une bonne crème n’est pas forcément chère !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *