Ce sont les grandes vacances !
Et si cette année vous réalisiez votre fantasme de faire l’amour sur la plage ?

Depuis qu’ils ont vu Deborah Kerr et Burt Lancaster s’ébattre sur la plage dans le film « Tant qu’il y aura des hommes » (1953), faire l’amour à  la plage est le fantasme numéro un des Français et des Françaises.
(Lire notre article rubrique Lifestyle « Et dieu créa la femme »).

 

 

Pour que cette expérience érotique soit un succès, il vous faudra

  • avoir repéré au bord de mer un  endroit tranquille, par exemple situé à proximité d’une dune ou d’un buisson.
  • un abri de plage peut vous protéger des regards ; certains modèles peuvent même se fermer comme une tente.
  • une grande serviette de bain, épaisse et de grande taille, que vous poserez sur le sol pour ne pas vous coucher directement sur le sable, sinon gare à l’effet papier de verre si le sable s’en mêle !
  • une autre serviette destinée à vous sécher, et que vous garderez à portée de la main, de manière à, si nécessaire, dissimuler l’érection.
  • des lingettes pour l’hygiène
  • de la crème solaire (lire nos articles  « Le capital solaire » et « Le bon usage de la protection solaire»)
  • de l’eau pour la soif, et aussi, pourquoi pas du champagne dans une glacière !
  • des préservatifs pour l’amour sur le sable (lire notre article rubrique sans tabou « où se procurer les préservatifs masculins »)

L’amour sur le sable.

38398963_sBon c’est sur ce sera plus agréable sur une plage de sable que sur une plage de galets ! Le sable à l’avantage d’être relativement meuble, d’épouser le corps et donc autorisera pas mal de positions : missionnaire, levrette, fellation… libre cours à votre imagination.

Mais attention au sable ! Dans le feu de l’action celui-ci s’insinue partout, bouche, yeux, fesses … et on risque vite de se retrouver dans un rapport type « papier de verre » !
Pensez-donc à étaler une serviette qui minimisera l’action du sable sur les corps enlacés.

L’amour dans l’eau.

40493688_s

Il faut savoir que la lubrification vaginale naturelle d’une femme perd ses effets dans l’eau de mer.
Avoir recours à un lubrifiant artificiel ? Ca ne marchera  pas  pour les mêmes raisons.
L’humidité du sexe de se prépare avant de rentrer dans l’eau.
La solution reste donc de se préparer sur la berge et de ne pas trop tarder pour rentrer dans l’eau.
L’usage d’un préservatif masculin est quasi impossible.
N’oubliez pas qu’il est naturel d’avoir des difficultés à maintenir une érection dans l’eau froide, et que la disparition de la lubrification dans l’eau peut être responsable d’inconfort désagréable à type d’échauffement.
Il n’y a pas de position idéale. Il faut forcément prendre appui sur un support solide. L’homme peut s’agenouiller sur le fond de l’eau, la femme enserrer la taille de son amant avec ses deux jambes et se laisser porter par les flots.

Article inspiré du livre « Osez, 52 scénarios de week-ends érotiques » de Marc Dannam, édition la Musardine

Nos conseils d’achat pour réussir votre soirée
Coleman dôme solaire avec abri de plage anti U.V

Abri de plage bleu 250*120*120

Bouteille isotherme : bouteille classique de Laken en acier inoxydable

Glacière : Friedola Wehncke glacière 55*40*40cm