james-deanSymbole de la jeunesse éternelle

imagesDRE85PME

1931-1955

Il aurait pu passer inaperçu. Il n’était pas très grand avec son 1 mètre soixante-douze. Il n’était pas très athlétique ni même très costaud. En réalité, il était plutôt mal fichu, un peu voûté avec ses épaules rentrées et ses mains enfoncées dans les poches de son jean.

James Dean était myope, mais quand il ne portait pas ses lunettes, ce qui frappait en premier chez lui, c’était ses yeux. Il y avait quelque chose de lumineux et de violent dans son regard.

Son sourire éclairait son visage de façon phénoménale. Ses cheveux étaient en broussaille, la cigarette tombait au coin de sa bouche (c’était un exploit de le voir sans clope au bec).

« Il avait l’air d’un ange qui se moquait de nous » Adeline Brookshire professeur d’art dramatique.

Ce n’était pas un garçon facile, il s’emportait facilement. Il ne supportait pas la moindre critique. Mieux valait ne pas lui chercher des noises. Il n’en faisait qu’à sa tête. Il avait une grande sensibilité, et cet orgueil parfois mal placé, ce n’était rien d’autre que de la fragilité. On n’a rien compris à James Dean si on n’a pas compris sa fragilité. C’était du verre.

Indiscipliné, mais libre !

Il avait une faculté inouie à se mettre dans la peau d’un personnage. Il était surdoué pour le cinéma.

Il avait la passion des bolides, de la vitesse. S’il n’était pas devenu acteur, il aurait été pilote de course. Il aimait la vitesse, les sensations fortes. C’est d’ailleurs au volant de sa Porsche Spyder 550, qu’il est mort en 1955 à 200 km/h.

Il avait un charme fou. Il dégageait une énergie sexuelle, une profonde sensualité. Ce n’est pas une question de beauté, il possédait quelque chose en plus. Comme une féminité brutale qu’il aurait travaillée. Le balancement de ses hanches n’était pas innocent. Il plaisait beaucoup aux filles et aussi aux garçons. Il n’était pas indifférent à la beauté masculine. Il n’avait pas de problème avec sa propre féminité. C’était le genre de garçon qui attirait les garçons. Dean mesurait parfaitement l’effet qu’il produisait sur les hommes. Il reconnaissait les homosexuels sans jamais se tromper.

Sa dégaine, était très étudiée,

il avait compris que tout tient dans l’apparence

La tenue cool, simple et pratique, intemporelle, immortelle à la James Dean, Si elle vous convient ! Ce ne sont que des suggestions inspirées par son allure

Voici un shopping stylé inspiré par James Dean

LEE LUKE JEAN HOMME

jean leeUn jean de bonne qualité, fait de 99 % de coton , avec une jolie couleur de  surpiqûres .

Peut être lavé en machine à 30 ° maximum

87,89 euros

Je clique, j’achète : http://amzn.to/2aQsVWO

Pour être sûr de bien le porter, lire notre articlehttps://www.esthetiquehomme.com/jean/

 

        ESPRIT T-SHIRT MANCHE COURTE HOMME

tee shirtT-shirt bien taillé, confortable à porter, et ne se déforme pas au lavage.

9.99 euros

Je clique, j’achète : http://amzn.to/2bmV6LF

 

                                      

                                

                                                                      CONVERSE CHUCK TAYLOR ALL STAR, BASKETS MODE

 41RPQLV6OtL__AC_US200_Les “Converse Chuck Taylor All Star” font partie des classiques, indémodables et passe partout. Des chaussures élégantes et confortables!

36.88 Euros

 Je clique, J’achète : http://amzn.to/2bmVI3T

                                                     

                                                         

                                                             CABAN BLEU FONCE

Très t51-cQufGbGL__UX522_endance et confortable, avec 6 boutons de conception ancrage, et 2 poches intérieures. pour assurer un port élégant, il doit être court et légèrement évasé à la taille.

75 euros

Je clique, J’achète : http://amzn.to/2aQt6kZ

                                                                 

                                                         

           

                                                                         TOMMY HILFIGER CARSON BLOUSON HOMME

41IfpLKZ5pL__AC_US200_Petite veste mi-saison avec sa capuche, pour un style décontracté et élégant.

77.19 euros

Je clique, J’achète : http://amzn.to/2aQtTCw

Pour Bien choisir votre veste lire notre article : https://www.esthetiquehomme.com/bien-choisir-sa-veste/

Confidences tirées du livre de Philippe Besson « VIVRE VITE »  Pour en savoir plus, j’achète : http://amzn.to/2beGw5r

 

Symbole de la jeunesse éternelle

1931-1955

Il aurait pu passer inaperçu. Il n’était pas très grand avec son 1 mètre soixante-douze. Il n’était pas très athlétique ni même très costaud. En réalité, il était plutôt mal fichu, un peu voûté avec ses épaules rentrées et ses mains enfoncées dans les poches de son jean.

James Dean était myope, mais quand il ne portait pas ses lunettes, ce qui frappait en premier chez lui, c’était ses yeux. Il y avait quelque chose de lumineux et de violent dans son regard.

Son sourire éclairait son visage de façon phénoménale. Ses cheveux étaient en broussaille, la cigarette tombait au coin de sa bouche (c’était un exploit de le voir sans clope au bec).

« Il avait l’air d’un ange qui se moquait de nous »

Adeline Brookshire professeur d’art dramatique.

Ce n’était pas un garçon facile, il s’emportait facilement. Il ne supportait pas la moindre critique. Mieux valait ne pas lui chercher des noises. Il n’en faisait qu’à sa tête. Il avait une grande sensibilité, et cet orgueil parfois mal placé, ce n’était rien d’autre que de la fragilité. On n’a rien compris à James Dean si on n’a pas compris sa fragilité. C’était du verre.

Indiscipliné, mais libre !

Il avait une faculté inouie à se mettre dans la peau d’un personnage. Il était surdoué pour le cinéma.

Il avait la passion des bolides, de la vitesse. S’il n’était pas devenu acteur, il aurait été pilote de course. Il aimait la vitesse, les sensations fortes. C’est d’ailleurs au volant de sa Porsche Spyder 550, qu’il est mort en 1955 à 200 km/h.

Il avait un charme fou. Il dégageait une énergie sexuelle, une profonde sensualité. Ce n’est pas une question de beauté, il possédait quelque chose en plus. Comme une féminité brutale qu’il aurait travaillée. Le balancement de ses hanches n’était pas innocent. Il plaisait beaucoup aux filles et aussi aux garçons. Il n’était pas indifférent à la beauté masculine. Il n’avait pas de problème avec sa propre féminité. C’était le genre de garçon qui attirait les garçons. Dean mesurait parfaitement l’effet qu’il produisait sur les hommes. Il reconnaissait les homosexuels sans jamais se tromper.

Sa dégaine, était très étudiée,

il avait compris que tout tient dans l’apparence

La tenue cool, simple et pratique, intemporelle, immortelle à la James Dean, Si elle vous convient ! Ce ne sont que des suggestions inspirées par son allure

Voici un shopping stylé inspiré par James Dean

(Choisissez les proches du corps mais dans les bonnes tailles, ce qui vous va

Lire : les Codes      

 

  • Lee Luke Jean Homme

    87,89 euros

    Un jean de bonne qualité, fait de 99 % de coton , avec une jolie couleur de surpiqûres or. Peut être laver en machine a 30 ° maximum

  • Je clique, j’achète:

    Pour être sur de bien le porter lire notre article:https://www.esthetiquehomme.com/jean/

     

     

     

  •  tee shirtEsprit 995ee2k903 Tshirt Manche courte Homme
  • 9,99 Euros

    Tee shirt bien tailler, confortable a porter et ne se déforme pas au lavage

     

  • des converse.

  • un caban bleu marine

  • un Perfecto, blouson en coton rouge.

Confidences tirées du livre de Philippe Besson « VIVRE VITE »