Le marché de la voiture électrique est en pleine croissance. Elle est présentée comme la solution miracle contre le réchauffement climatique. Renault Zoé est- elle toujours la reine de l’électrique en France?

Voiture électrique - Renault ZOE

Les constructeurs automobiles cherchent des options énergétiques innovantes pour répondre aux nouvelles consciences environnementales (le fameux réchauffement de la planète) et pour pallier à la prévisible pénurie de pétrole. Pour faire avancer une voiture il existe de nombreuses solutions : essence, GPL, bio-carburant, hydrogène, air comprimé, … et l’électricité.

Rappelons que Zoé est une voiture à la fois légère et compacte, qui ne néglige pas la sécurité puisqu’après les Crash Test EURONCAP, la voiture a été élue la plus sûre de l’année 2013 dans sa catégorie toute énergie confondue (essence, diesel et électrique). Son intérieur est bien soigné avec un aspect un peu futuriste mais sobre, qui peut paraître trop minimaliste pour certains.Les finitions pourraient mériter une meilleure attention.

On se sent bien à bord. Les sièges sont très confortables et moelleux, on regrettera cependant la garde au toit pour des adultes à l’arrière un peu faible et une absence de modularité avec une banquette non coulissante et rabatable en un seul bloc. Enfin, le volume de coffre est honorable avec 338 l de chargement.

Zoé est une voiture agréable à conduire.

Conduire Zoé c’est comme conduire un véhicule thermique. Elle est confortable et silencieuse. Et grâce à cet impressionnant  silence , on entend évidemment le crissements de pneu ( mais pour se parler il faut tout de même un peu élever la voix). Un conseil :  faites bien attention aux piétons ou aux vélos qui vous entendrons assez rarement arriver.

Sa très bonne tenue de route permet de conserver un sentiment de plaisir à son volant.

Les vitesses sont automatiques.

Zoé n’est pas sans tempérament, elle répond au moindre coup d’accélérateur.

Depuis quelques mois, un nouveau moteur plus puissant est disponible en concession :

le R110 qui développe 108 ch ( 80 kW)

En passant la barre symbolique des 100 chevaux, la Zoé devrait attirer quelques nouveaux clients et s’offre par la même occasion une polyvalence accrue grâce une vivacité plus importante en relance par exemple.

Si le 0 à 50 km/h est peu impacté (3,9s), le 0 à 100 gagne quant à lui 1,8 seconde (11,4s) tout comme le 80 à 120 km/h.

D’ailleurs, par rapport aux véhicules à moteur essence de la même catégorie, elle est beaucoup plus véloce. Le coup d’accélération est énorme! .Cette sensation est renforcée par l’absence de vibration du moteur. Cela apporte une sorte de linéarité à la montée en puissance, un peu comme si on était sur des rails.
Mais attention ! Les coups de pied au plancher ont une incidence sur la décharge de la batterie. La batterie se décharge aussi plus vite en montée ou si vous avez tendance à abuser du chauffage et de la climatisation.

Ces notions sont à prendre en compte lorsque l’on conduit une voiture électrique.

 

 

 

Voiture électrique - Renault ZOE

Voiture électrique - Renault ZOE

 

Nouveau moteur OUI, mais, c’est tout, la batterie de 41 kWh, et donc l’autonomie, n’ont pas évolués.

Il est  toujours nécessaire de bien calculer, de bien préparer son plan de route afin d’éviter la panne sèche

surtout si vous partez en vacances ou en week-end.

Avec une recharge complète de la batterie, on peut rouler environ 150 kilomètres.
Toutes les marques automobiles (Peugeot Ion, Nissan Leaf, Kia Soul EV, …) annoncent la même autonomie, pas plus ailleurs !
Partir en vacances avec une voiture électrique risque donc d’être difficile, en fait tout dépend de la facilité à trouver des bornes de ravitaillement, et du temps de recharge.

La France continue à s’équiper en bornes de recharge pour véhicules électriques avec fin novembre 2018 près de 25.000 points de charge accessibles au public sur le territoire. Cela représente une hausse de 24% par rapport au niveau de septembre 2017, selon le baromètre réalisé par l’Avere et le Gireve, deux organismes réunissant les acteurs de la mobilité électrique.

Des bornes de recharge électrique ont continué à s’installer progressivement sur les parkings urbains, et dans les centres commerciaux avec qui Renault a signé un partenariat. Par exemple, dans certains Cora et Leclerc (pas tous), vous pouvez brancher votre Zoé pendant que vous faites vos courses. Le prix de la recharge est payé avec les points de votre carte fidélité. Le même service est offert dans certains restaurants. Enfin, chaque concessionnaire du réseau Renault offre une heure de recharge gratuite par jour.

En 2019, les conducteurs de voitures électriques peuvent recharger leur véhicule sur les principales autoroutes françaises tous les 80 kilomètres. Les conducteurs pourront recharger leur véhicule grâce à des abonnements souscrits auprès des opérateurs, ou par un achat unitaire dans les boutiques des aires équipées ou via leurs smartphones”. Selon l’Asfa, “la mise en place de ce véritable maillage électrique fait du réseau autoroutier français l’un des réseaux les plus avancés au monde en la matière”.

Selon le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité Enedis, outre les bornes accessibles au public, la France comptait, à la fin du troisième trimestre 2018, 76.300 points de charge chez les particuliers (logement collectif ou individuel) et 104.500 dans les entreprises, soit au total plus de 205.000.

L’idée est claire : pour pallier au manque d’autonomie, les constructeurs misent sur la multiplication des lieux de recharges.

Zoé pourra vous montrer où aller grâce à son système électronique de géolocalisation des bornes, liste sans cesse remise à jour.

 

Pour les trajets journaliers de moins de 50 km , Zoé peut être une bonne alliée.

 

Elle aura largement de quoi réaliser tous vos petits trajets sans même avoir  besoin à être rechargée tous les jours.

A noter aussi que l’indicateur d’autonomie semble plutôt précis afin de bien anticiper.

 

 

Voiture électrique - Renault ZOE

 

Avant que la France (ou le monde entier) soit complètement équipée en bornes, la recharge de la  voiture se fait principalement à la maison.
Pour cela il y a deux possibilités.

  • vous branchez votre voiture sur une prise classique, temps de recharge complète : 16 heures
  • vous branchez votre voiture sur une prise spécialement destinée à la voiture : la Wallbox. Le temps de recharge complète est de 8 heures. La Wallbox coûte 490 euros sans compter son installation.

En résumé, à propos de l’autonomie de la voiture électrique :

  • le véhicule électrique doit être rechargé tous les 150 kilomètres.
  • la recharge complète prend 2 heures dans les lieux publics, 8 heures chez vous avec la Wallbox, 16 heures avec une prise classique chez vous, chez votre voisin, chez vos amis…. ( Il existe aussi des bornes qui rechargent en 30 minutes, mais celles-ci sont assez rares.)

Mais si la voiture électrique n’est pas encore facilement envisageable sur de longues distances, elle a par contre toute sa place pour des trajets quotidiens n’excédant pas 150 kilomètres en tout.

Imaginons que vous travaillez à 30 km de votre domicile, vous pouvez faire deux allers-retours avant de recharger la batterie pendant la nuit.

 

 

Voiture électrique - Renault ZOE

 

Les prix ont changé.

Les tarifs, qui ont légèrement baissés, s’établissent de 17 200 à 20 600 € (bonus de 6000 € déduit) selon la finition choisie. A savoir, seule la finition Intense bénéficie de la nouvelle motorisation. Les finitions City, Life et Zen peuvent être équipées des moteur R90 (Renault) ou Q90 (Continental, qui accepte une recharge à 43 kW contre 22) développant 90 ch. Attention, ces tarifs s’entendent en optant pour la location de la batterie qui débute à 69€/mois pour 7500 km/an ou par exemple 99€ avec 15 000 km. Si vous préférez opter pour l’achat de la batterie, c’est possible depuis avril 2018, il vous en coûtera 8900 € avec une garantie de 8 ans ou 160 000 km. Enfin, quelques options sont disponibles telles qu’une peinture métallisée à 540 € ou encore une sono Bose à 500 €.

En théorie, plus on fait de kilomètres avec Zoé, et moins elle coûtera cher comparé à un véhicule essence ou gasoil ; mais plus on fera de kilomètres, et plus souvent on devra recharger Zoé et lui trouver des bornes ailleurs que chez soi…

 

En définitive

 

La voiture électrique fait couler beaucoup d’encre.
Au départ, pressentie comme la solution écologique idéale, elle suscite maintenant de nombreuses interrogations environnementales notamment sur les processus de production de l’électricité qui alimentent la voiture, et les conditions de recyclage des batteries.
La technologie du tout électrique est encore un peu jeune, confèrent la taille et l’autonomie des batteries à augmenter.
Il n’en reste pas moins que ce genre de véhicule peut trouver son public, par exemple les automobilistes qui n’utilisent leur voiture que sur des courts trajets et qui veulent avoir une image écologique.
Si l’on souhaite réellement aborder la voiture sous un aspect écologique, il faudra de toute façon modifier nos habitudes de conduite. C’est peut-être là que le changement sera le plus long.’

Parmi les voitures électriques actuellement disponibles sur le marché,

Renault Zoé  pour des raisons de conduite, autonomie et tarif reste le best-seller.

Une deuxième génération de Zoé devrait pointer le bout de son nez dans les mois qui viennent, pour une commercialisation fin 2019/début 2020. Ceci pour une autonomie en cycle WLTP espérée à 500 km grâce à une batterie d’au moins 50 kWh et une recharge rapide améliorée.

 

 

Mais malheureusement, la voiture électrique n’est pas si propre. Si l’on veut encore espérer limiter le réchauffement climatique à un niveau soutenable, l’effort à soutenir passera nécessairement par l’adoption collective d’autres modes de transports. À l’heure actuelle, l’arrêt des moteurs thermiques ne peut pas encore être envisagé.

VOITURE ÉLECTRIQUE POLLUANTE ? SUJET TABOU