Si, pour la femme, l’épilation est une activité aussi naturelle que le brossage des dents il n’en va pas de même pour l’homme.

Epilation pour hommes - Luc Lemonnier
Luc Lemonnier

A notre époque où l’égalité des sexes est une obligation légale, force est de constater que l’homme et la femme ne sont pas égaux face à la densité pilaire et encore moins face à l’épilation. Mais les mœurs évoluent doucement et s’il est encore rare d’offrir à un homme un kit d’épilation à la cire pour son Noël, quelques pionniers de la “glabre attitude” osent s’aventurer dans des centres d’épilation pour sacrifier leur pilosité à des mains expertes et obtenir une peau lisse comme la soie.
Le machisme ne passerait-il plus par la moumoute qui sort du col de la chemise ?

Nous avons posé quelques questions sur ce sujet pileux à Luc Lemonnier, coiffeur à Eaubonne dans le département du 95 et qui vient de commencer son activité d’épilation pour hommes.

Luc, quelles sont les motivations qui vous ont poussées à ouvrir un centre d’épilation uniquement pour les hommes et par un homme ?

“Je suis moi même épilé, et pratiquant beaucoup d’activités physiques, j’ai constaté que la plupart des sportifs autour de moi étaient également épilés.
Pendant longtemps j’ai utilisé un rasoir. Mais c’est long et fastidieux, environ une heure à chaque fois. Et puis avec cette technique le poil repousse vite et il faut refaire cela une fois par semaine au moins. Alors j’ai fini par chercher un institut de beauté. Mais pour des raisons de pudeur je cherchais un homme qui fasse cette prestation et je n’en n’ai pas trouvé. Il fallait faire quelque chose.
Avec l’expérience de mon salon de coiffure et mon gout d’entreprendre je me suis lancé.
Je me suis formé auprès d’une esthéticienne, j’ai cherché les bons produits auprès des fournisseurs avec qui je travaille pour mon salon de coiffure et j’ai commencé par épiler tous mes amis. Dans mon entourage, la plupart des garçons sont glabres !
Maintenant j’ai des demandes qui se bousculent !”

Epilation pour hommes - Luc Lemonnier

Culturellement, les hommes ont beaucoup moins tendance à pratiquer l’épilation que les femmes. Comment inciteriez-vous un homme à venir se faire enlever tous les poils ?

“Sur le plan de l’épilation l’homme a beaucoup de retard par rapport à la femme. Mais on y vient, l’homme devient de plus en plus esthète. Avec les soins du visage et l’épilation, l’homme prend soin de lui et de son image. C’est générationnel.
Mais attention, ca ne vise pas qu’un public Gay. Il n’y a pas que les Gay qui s’épilent ou prennent soin d’eux.

D’abord, pour un sportif c’est très pratique d’être épilé. Les séances de massage après l’effort sont beaucoup plus agréables sur un corps épilé.
Ensuite, le coté esthétique est indéniable, les muscles ressortent mieux sur un corps sans poils. Le ventre paraît plus fin aussi.
Au niveau hygiénique c’est aussi un atout d’être sans poils, les odeurs des aisselles sont moins fortes.
Et sur le coté épilation intime, croyez-moi c’est du bonus à tous les niveaux. Les femmes apprécient beaucoup. C’est très érotique.”

Comme vous le disiez au début, on peut se raser soi-même. Alors quel intérêt de venir dans un centre d’épilation ?

“L’avantage, c’est déjà le gain de temps. Au rasoir pour une épilation totale ça prend entre une heure et une heure et demi. Avec le problème de la précision indécise du geste et de la repousse rapide du poil. En plus derrière le rasage il y a apparition de boutons.
Bien sur il existe des cires dans le commerce, mais le geste n’est pas aussi précis ni aussi net si on le fait soi-même. On n’a pas la même poigne quand on le fait pour soi parce que l’on sait qu’on va avoir mal. Le geste du professionnel permet d’atténuer la douleur.
Et puis il y a des zones du corps difficilement accessible. Comme par exemple pour l’épilation intime et le sillon inter-fessier.
Au niveau du prix ça parait forcément un peu plus cher que si on le fait soi-même, mais si on compte les lames de rasoir, la mousse à raser et l’obligation de le faire une fois par semaine, le surcoût n’est pas si élevé que ça. Maintenant je ne m’épile que toutes les 4 à 5 semaines.
Pour mes clients, j’utilise de la cire et des linges jetables uniquement. Et mes produits sont spécifiques pour l’homme. La cire est plus consistante. Elle va venir entourer le poil de façon plus forte pour un arrachage moins douloureux et respectueux de la peau.”

Epilation pour hommes - Luc Lemonnier

Concernant la douleur quelles sont les parties les plus sensibles ?

“Globalement la douleur est vraiment ressentie lors de la première épilation, les autres fois ça passe tout seul. Ce n’est pas indolore, mais c’est plus supportable.
Personnellement la zone la plus sensible reste le pubis. C’est un poil gros et dru. Ensuite les testicules, les aisselles et le torse qui est très vascularisé. Les jambes généralement ça va bien. Tout dépend de la densité de poil à arracher.
Quand une personne arrive avec de long poils et une forte densité, je passe un coup de tondeuse avant. Plus le poil est court et moins ça fait mal.”

Vous êtes très attaché à cette notion d’épilation “par un homme”. Qu’est-ce qui vous différencie de vos collègues féminines ?

“Beaucoup de mes clients étaient épilés auparavant par une femme. Tous disent qu’avec moi cela fait moins mal. Je pense que c’est une question de poigne et d’assurance dans le mouvement.

Par ailleurs pour les zones intimes, mes clients préfèrent se dévoiler devant moi plutôt que devant une femme, même si c’est une professionnelle. Sans rentrer dans le détail, il arrive des “problèmes techniques” lors de la manipulation de cette partie du corps. La situation est moins gênante avec moi. D’autant que j’évoque le sujet au cours d’un entretien préalable.”

Que ce soit par votre salon de coiffure ou part votre activité d’épilation pour homme, votre quête de l’esthétisme et du bien-être semble être le moteur de votre vie. Quels sont vos autres projets ?

“J’aimerais développer cette idée de l’esthétique pour homme et par les hommes. Je n’en suis qu’au début, mais j’ai plein de choses innovantes en tête. D’ailleurs quand j’étais apprentis à 17 ans – j’en ai aujourd’hui 44 ! – je me disais qu’il fallait un endroit pour les hommes et uniquement pour les hommes. Ca prend tournure petit à petit. Pourquoi pas développer un centre qui propose des services destinés aux hommes (épilation, massage, soins du visage et du corps …).”


Au terme d’esthéticien, Luc préfère celui d’embellisseur de corps par l’épilation. Par voie de conséquence si on se sent bien dans son corps, on se sent bien dans sa tête.
Nous partageons avez Luc cette quête de l’esthétisme partout où il se trouve autour de nous, et nous suivrons de près les projets de cet ambassadeur de la beauté masculine.

A suivre sur internet :

Pour en savoir plus sur l’activité de Luc : http://www.epilationpourhommes.com/

Epilation pour hommes - site internet Luc Lemonnier
Le site internet de Luc Lemonnier

A consulter :  notre article sur l’épilation masculine

Epilation du sexe de l'homme