SLIPS ou CULOTTES pour les HOMMES ?
Quelle culotte pour les hommes ?

« La lingerie compte même chez un mec »

Préambule

C’était il y a très, très, longtemps, en ce temps-là il y  avait un pommier
A droite du pommier il y avait Eve, à gauche du pommier  il y avait Adam.
Tous  les deux n’avaient pas de culotte
Adam est content, son zizi et ses prunes sont libérées
Eve prit un fruit du pommier et en mangea.
Elle en donna aussi à son mari et il en mangea.
Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent,  et ils virent qu’ils étaient nus.
Ils cueillirent des feuilles de figuier et s’en firent immédiatement des « slips ».
Tel est le premier geste accompli par Adam et Eve après l’affront divin.
Avant tous deux étaient nus et ils n’avaient point de honte ;

De nos jours, les dessous masculins ne sont plus un produit basique. La lingerie masculine a pour objectif  de rendre  les hommes dénudés  beaux et désirables , à condition de choisir le sous vêtement qui va bien. Les culottes pour hommes ont désormais des formes très variables.Esthetiquehomme.com vous explique .

👇

VIVE LA SÉLÉCTION DE SOUS VÊTEMENTS

ESTHETIQUEHOMME

 

 

Sous-vêtements pour les Hommes - Esthétique Homme

Le choix des sous-vêtements

Le choix entre l’une ou l’autre  forme est question de convenance personnelle.
Le choix du sous-vêtement  est moins important que l’hygiène.
Ce qui importe c’est l’hygiène,  changer de culotte tous les jours évite la prolifération des bactéries ou la survenue d’une mycose du gland.

La plupart des hommes ont choisi leur camp lorsqu’ils sont fan de l’un ils rejettent obstinément l’autre. Les hommes aiment se sentir à l’aise et n’aiment pas changer quand ils ont adopté une forme. Seule une faible minorité porte indifféremment l’un ou l’autre
Si l’homme n’a pas de problème de santé, il peut porter ce que bon lui semble

 Le slip

Echancré sur les cuisses, il recouvre le bas du bassin. Il offre le meilleur maintien et est invisible même sous des pantalons serrés ou très légers grâce à son côté près du corps
Mais il ne  faut pas le choisir trop petit. Une trop forte compression peut diminuer la qualité fertilisante du sperme en « inactivant » les spermatozoïdes qui craignent la chaleur.

Il a une forme idéale pour l’anatomie de l’homme et est confortable. Il laisse de l’espace, sans que les testicules se trimbalent à l’air. Sa ceinture élastique est très douce, son entre jambe est extensible. Il ne frotte pas la peau et ne se déforme pas au lavage même en machine.

Malgré une image désuète, le slip revient en force depuis qu’on lui donne des couleurs et des matières sympas.

Le slip kangourou ou slip à poche

Inventé en 1934 par la maison Cooper aux USA, sous la marque Jockey, le slip qui présente sur le devant un empiècement en Y inverse  marque un réellement un grand pas en avant

Le caleçon

Sexy, flottant et jeune, le caleçon est avant tout très pratique. A la maison on peut enlever son pantalon et le garder pour être à l’aise sans avoir à se changer. Les docteurs le recommande après une intervention chirurgicale sous des pantalons larges.
Il peux aussi servir de pyjama tellement on est à l’aise avec lui. Ses motifs sont variés et s’adaptent à toutes les fantaisies.

Le boxer

C’est le short du boxeur. Plus long que le slip car pourvu de jambes, c’est un caleçon moulant qui ne bouge pas sous les pantalons. Il assure un bon maintien, fait des belles fesses, et épouse parfaitement les parties du corps. Les filles aiment ça !
Coupé près du corps il ne fais pas de marque sous les pantalons et assure un certain confort.
On le choisit quand on abandonne le caleçon pour se diriger vers des culottes plus adultes

Le boxer shorty

Boxer short version courte. Il assure le même maintien que son “grand-frère” et convient à toutes les fesses. C’est le sous-vêtement des hommes athlétiques.
Il peut être pourvu de boutons permettant de sortir le pénis sans abaisser la ceinture
On peut choisir tout un assortiment d’étoffes, rayures, carreaux , couleurs et tissage des plus divers.

Le Jockstrap

C’est Charles Bennet, fondateur de la marque Bike, qui l’a créé en 1874 aux USA
En France, on peut l’appeler suspensoir ou slip coquille.
Il maintient bien les organes génitaux grâce à sa poche avant. Sa large ceinture élastique et ses deux élastiques latéraux laissent les fesses nues.
Les sportifs l’adorent car ils savent leur sexe en sécurité quand ils introduisent une coquille dans sa poche.
C’est le meilleur compromis entre maintien des testicules, évacuation de la chaleur et minimisation des frottements.
Il favorise les mouvements du corps et avec ou sans coquille, il mets en valeur le pénis et les testicules.

Le string

Ce sous-vêtement est réduit au strict minimum. Il cache le pubis et le sexe, et laisse les fesses découvertes.
Il met en valeur le sexe de l’homme toute en dévoilant une partie de l’anatomie. Discret sous les pantalons, il est léger et confortable. Très apprécié en été quand il fait chaud.

C’est le sous-vêtement préféré des hommes gays ou hétéros qui ont confiance en eux, qui n’ont pas peur du regard des autres, et qui aiment même se faire remarquer.
Trop poilus s’abstenir, ou bien alors s’épiler !
Dans une version très récente appelée C string, il ne tient que grâce à une pression constante entre le pubis et le coccyx. Sans élastique autour de la taille il devient totalement invisible sous un pantalon.

Sans les provoquer, il peut aggraver les hémorroïdes existantes en frottant sur les zones irritées quand il est trop étroit, mal placé ou inconfortable. Alors un conseil, essayez-le avant de l’acheter, et choisissez-le en coton surtout si votre peau est sensible.

Sans-culotte !

Sortir sans culotte, la nouvelle tendance des femmes,  qu’en est- il pour les hommes ?
Pour un homme on peut dire : être en tenue commando  (de l’anglais to go commando ne pas mettre de sous-vêtements)  – plus facile en été.
Un certain nombre de naturistes essaient de prolonger le sentiment de nudité et ne porte pas de sous-vêtements dans leur vie quotidienne. Cette pratique  peut concerner aussi bien les hommes que les femmes.
Le nudisme libère les organes génitaux. Mais, certains hommes ne supportent pas le frottement de la toile des jeans sur le gland.
Ne pas supporter de sous-vêtements expose à un risque d’exhibition involontaire des parties génitales pour un homme qui risque d’exposer son pénis s’il porte le short sans slip ou  qui n’est pas à l’abri de l’ouverture impromptue de sa braguette
Risque d’hygiène vestimentaire : outre le but de dissimuler les organes génitaux les culottes  garantissent l’hygiène des vêtements
Si on retire le slip toutes les substances qui peuvent s’y retrouver vont atterrir sur le pantalon et on ne change pas en principe de vêtements aussi souvent que de culotte que l’on remplace chaque jour
Pour compenser cela il n’y a pas d’autre choix que d’adopter une hygiène corporelle irréprochable
Tout nu, sans culotte, le contact direct avec le pantalon favorisera brûlures, frottements sans compter qu’un accident de fermeture est vite arrivé.

Avec ou sans ?

Slip, caleçon, boxer ou même rien du tout, entre les adeptes du relâchement et ceux du maintenu, le débat n’a toujours pas trouvé de vainqueur.
Pour le choix du textile sur le plan médical choisir le coton moins élastique que le lycra, il permet à votre peau de mieux respirer et d’éviter les macérations.