La préférence d’un corps masculin sans poil

De nos jours, les poils chez les hommes n’ont plus rien à voir avec la virilité et seraient plutôt synonymes de machisme. Les poils seraient aussi hideux chez les hommes que chez les femmes. Un homme qui exhibe ses poils fait fuir. Force est d’ observer que ce sont surtout les hommes mûrs qui exhibent leurs poils. Les jeunes, s’ils portent la barbe, n’hésitent plus à s’épiler le corps. Pour eux, le look est plus important qu’une affirmation de leur virilité.
A en croire les femmes, des poils partout, surtout dans le dos c’est devenu rédhibitoire.

Voici selon mon expérience de médecin lasériste,

les demandes masculines les plus fréquentes dans ce domaine.
Le nombre de séances d’épilation laser n’est donné qu’à titre indicatif, de grandes variations pouvant exister selon les individus en fonction de la couleur et l’épaisseur des poils, de la couleur de la peau, de l’âge, de l’état hormonal…

Les hommes et les poils - Esthétique Homme

 

Epilation laser de la barbe (avec ou sans moustache) :

Pour :

  • Se raser prend du temps (106 jours pour un homme de 60 ans qui se rase 10 minutes chaque jour depuis l’âge de 18 ans).
    Le rasage abîme la peau.
    Après chaque rasage, des poils peuvent pousser sous la peau, ce sont les poils incarnés qui peuvent entraîner des rougeurs, des boutons, des abcès , parfois même des cicatrices chéloides (sur peau noire)

Contre :

  • Une barbe de 3 jours peut donner du charme, donner un air branché, à condition que les poils ne soient pas déjà  trop gris !

L’épilation laser est particulièrement douloureuse sur cette zone, le recours à une crème anesthésiante est quasi obligatoire. Le Laser bien indiqué est sans danger pour la peau, au contraire, la peau qui n’est plus irritée par le rasoir, qui est débarrassée de ses poils parfois incarnés, s’en trouve embellie.
Comptez 7 à 10 séances.
On peut aussi décider de n’éliminer que les poils gênants qui descendent trop bas dans le col de la chemise, ou ceux qui poussent trop haut sur les pommettes.
Mais attention, ne pas s’arrêter après 2 ou 3 séances d’épilation laser de la barbe, sinon risque de voir apparaître un aspect « mité » : les premières plages de poils détruits formant des “trous” au milieu des poils qui ont repoussé et qui doivent être traités au fur et à mesure au cours des séances ultérieures.

La nuque

Précautions avant l’acte : bien dessiner les limites de la zone à traiter, protéger les cheveux.
Résultat : nuque dégagée, « propre », coupe de cheveux plus nette et plus longtemps.
8 à 12 séances.
L’épilation laser de la nuque est moins douloureuse que celle de la barbe ; en général les hommes supportent sans crème anesthésiante.
Attention, la nuque est une zone naturellement exposée aux UV du soleil, elle est souvent bronzée. Donc, plus de risque de complications  si on ne prend pas garde. Notamment, bien penser à la protection solaire.

Epilation laser des aisselles

Les hommes s’y mettent aussi, question d’éliminer les odeurs, pour une hygiène plus facile.
La douleur y est très supportable, le plus souvent l’acte est réalisé sans crème anesthésiante. Zone sans problème. Eviter déodorant avant et après les séances.
Comptez 5 à 7 séances.

Les poils du dos et du torse

Si quelques poils sur le torse que l’on devine sous une chemise entre-ouverte peut être sexy, des poils partout, ça a un côté bestial.
Mais si beaucoup de femmes (pas toutes !) tolèrent les poils sur le torse, elles détestent pratiquement toutes les poils dans le dos. La toison sur le dos, plus dure à regarder qu’à toucher !
Pour le dos (avec ou sans les épaules) comptez 8 à 12 séances. On estime qu’après 10 séances, 80% des poils sont éliminés. Une séance d’entretien annuelle est à envisager.
Attention : Avant 35 ans, le dos est zone à risque de pousse paradoxale !

Les poils et les hommes

Le Maillot intégral ( pubis , parties génitales-scrotum et verge, pli inter-fessier)

La demande apparaît. Qui ? des naturistes, mais pas que : ceux aussi, par exemple, qui présentent des abcès sur poils incarnés à cet endroit particulièrement sensible , ceux qui , comme les femmes, trouvent cette région « plus propre » ou tout simplement plus belle sans poils, avant que les poils gris n’arrivent…
8 à 10 séances.
La pose de crème anesthésiante au moins 1 heure avant la séance est recommandée. Sans risque pour la fonction sexuelle et reproductive.

Le visage

Ceux qui poussent sur le nez et qui sortent du nez (c’est possible !)
Ceux qui poussent sur les oreilles et sortent des oreilles, souvent présents dès la quarantaine, pas toujours bien pigmentés pour avoir un résultat total (on protègera bien l’intérieur des oreilles de l’air froid du système de refroidissement du laser)
Ceux qui forment une barre entre les 2 sourcils, ou des sourcils eux même trop épais.

Et enfin les demi-jambes des sportifs.

Docteur Fabienne BINA-POLINSKY