Retour vers la nature …

Les sollicitations urbaines et professionnelles ayant tendance à nous vider de notre énergie comme une salade dans une essoreuse, on a quelquefois envie de se mettre au vert et de respirer un grand bol d’air pur (mais est-ce qu’on en trouve encore sur cette planète ?). Notre meilleur ami en matière de recherche documentaire sur internet, le “Google”, nous a trouvé quelque part en Alsace l’endroit idéal pour oublier, pour un moment, l’agitation de notre vie quotidienne.

Le domaine Hauts de Ribeauvillé

Domaine hauts de Ribeauvillé - Cabanes dans les Arbres - Esthétique Homme

Ce parc boisé situé à Aubure, près de Ribeauvillé propose de dormir dans des cabanes en bois accrochées à des arbres. De quoi réveiller notre âme d’aventurier, bien endormie il faut l’avouer.

Un rêve d’enfant

Les cabanes ont été fabriquées par le très “charpenté” Michel Culli. Ebéniste de formation, il a travaillé une grande partie de sa carrière dans l’export. Et puis un jour il décide de s’arrêter de courir le monde pour, en 2010, poser ses cabanes dans les arbres de la forêt alsacienne.

“C’est d’abord un rêve d’enfant, un retour sur des souvenirs, des odeurs du bois fraîchement raboté à la main par mon grand père et mon père tous deux tonneliers. Je les observais du haut d’un arbre, ils faisaient semblant de ne pas me voir et cet interdit à fait naître en moi une vocation, un vrai métier de création.
Pendant des années ces images sont restées dans mon esprit, jusqu’au jour où, pendant un périple en 4×4 au Maroc, j’apprend qu’un terrain de loisir est à vendre au dessus de Ribeauvillé, ville de mon enfance. Après un retour précipité, je signe un compromis et 2 mois après je deviens propriétaire.
Pendant 6 mois, il m’a fallut déloger les sangliers, effacer les traces du passé, démonter les anciens bâtiments, niveler et nettoyer cette forêt bicentenaire, où des pins de plus de 50 mètres dominent la plaine d’Alsace.
Chaque soir assis à même le sol je me mettais à rêver, à construire des projets dans ma tête, comprendre les saisons, mémoriser le cheminement du soleil, pour proposer des hébergements agréables, simples et en phase avec la nature.
Quelques temps après le projet de la première cabane est né…

L’appel de la forêt !

Nous avons choisi la cabane Robinson, c’est la moins haute perchée mais la terrasse à l’arrière est à plus de 2 mètres du sol. Tout en bois, les seules concessions au confort sont une prise de courant (ouf on va pouvoir charger nos téléphones !), quelques ampoules et un convecteur électrique. L’eau et les commodités sont à une cinquantaine de mètres, autant dire qu’il ne faut pas trop boire avant de dormir sinon c’est sortie nocturne en groupe et à la frontale !

Domaine Hauts de Ribeauvillé - Cabanes dans les Arbres - Esthétique Homme

A l’intérieur, il y a un grand lit deux personnes et deux autres couchages individuels superposés. Un tronc coupé en deux dans la longueur sert de table à manger. La décoration est vraiment accordée à l’idée d’une maison de trappeur. Il y a des pièges à ours ou autres bêtes accrochés sur les murs extérieurs. Des bois de cerfs et des gravures de scènes de chasse garnissent l’intérieur. Pour un peu ça nous donnerait l’envie de prendre la hache et d’aller couper du bois.

Même si le parc est à la limite du village d’Aubure, on a quand même l’impression d’être isolé du monde. Nos téléphones ne captent plus grand chose et on ne reçoit quasiment que de la radio allemande. En plus on n’a pas de télévision !! Pour la soirée, il vaut donc mieux prévoir des jeux de sociétés et de la lecture. Sinon ça risque d’être long.

Domaine Hauts de Ribeauvillé - Cabanes dans les Arbres - Esthétique Homme

La nuit est … calme. Mais du genre plus que calme. Pas un bruit, pas une lumière à tel point qu’on ne sait pas si on a les yeux ouverts ou fermés. Une nuit qui en vaut bien quatre en terme de repos !

Vers 6h30 le réveil est assuré par des centaines de gazouillis divers et variés. Un rapide coup d’oeil par la fenêtre pour découvrir le panier du petit déjeuner sans doute apporté par l’esprit de la forêt. Il contient une baguette, des croissants, du beurre et de la confiture. Le tout est englouti rapidement, la nature ça creuse !

Sans être une aventure extrême, le (trop) court séjour dans les cabanes est vraiment dépaysant et reposant. Avec ses cabanes, Michel Culli nous rappelle à l’essentiel. Celui de l’écoute des autres et du monde qui nous entoure, celui du temps avec lequel il faut se resynchroniser et apprécier le rythme, et celui du respect et de l’humilité… les oiseaux peuvent bien chanter à partir de 6h30, c’est chez eux ici. On ne s’en plaindra pas, bien au contraire.

Les Cabanes dans les Arbres
Domaine Hauts de Ribeauvillé

http://www.domaine-hauts-de-ribeauville.fr/cabanes-dans-les-arbres/