Les uns considèrent coiffure, rasage et manucure comme un minimum nécessaire pour paraître soigné, mais estiment que la suppression des poils du torse relève d’une volonté exagérée de remodeler son corps.

Les autres prétendent qu’il faut supprimer les poils: “On se coupe bien les cheveux, la barbe et les ongles!“.

 Jean-Charles fait partie de ceux-là. Pour Esthétiquehomme.com il témoigne.

Il sait que pour la plupart des hommes, la seule pensée de se soumettre à l’opération douloureuse de l’épilation est insupportable. 

” Parmi toutes les zones que j’ai déjà épilées, le torse n’est pas la plus douloureuse. C’est le maillot qui est le plus douloureux. Au niveau du torse, la douleur n’est pas la même partout. Là où j’ai le plus mal, c’est autour des mamelons, et sur le haut du buste. Mais, je ressens comme des coups d’élastique plus ou moins supportables partout où le laser passe. Le système de refroidissement de la peau associé aux tirs Laser soulage. C’est avec le froid réglé au maximum, que j’ai  le moins mal. La séance dure environ 45 minutes, du ras du cou à la limite du pubis.. Une fois la séance terminée, la douleur passe très rapidement dans le quart d’heure après l’application d’une crème  cicatrisante. Je conseille tout de même de repartie avec un T-shirt large pour éviter le frottement de la peau traitée avec  un vêtement trop près du corps. La première séance était plus douloureuse que les suivantes.  La douleur ressentie diminue au fur et à mesure des séances vue qu’après chaque séance le nombre de poils diminue. Le lendemain la rougeur a disparu, il n’y a plus rien.

J’en suis à la quatrième séance , je vois bien qu’il y a de moins en moins de poils, et que les poils qui repoussent sont de plus en plus fins et de plus en plus clairs. Je suis satisfait.” Jean-Charles.

5 minutes après une séance laser

Lors de la première visite un test est effectué pour juger de la tolérance à la douleur qui est propre à chaque individu ; et si cela devait s’avérer nécessaire, la pose de crème anesthésiante sera programmée au moins une heure avant chaque séance pour rendre celle ci plus confortable, supportable, mais pas complètement indolore.

La douleur des traitements Laser, un des critères d’efficacité.

Certains critères d’efficacité se jugent à la vue mais la douleur qui accompagne les traitements lasers atteste également la justesse des paramètres choisis.

Si le laser n’est pas douloureux (sensation de coup d’élastique pendant et uniquement pendant les tirs), c’est un signe d’inefficacité du traitement, confirmée par les poils qui ne se recroquevillent pas sous le tir. La racine est-elle rousse ou blonde malgré une tige sombre ?  Les poils résiduels sont-ils trop fins ou trop clairs?

Par contre , si un tir Laser déclenche une douleur trop aigue, c’est que le tir peut être trop fort, le médecin doit diminuer l’énergie délivrée.

La crème anesthésiante  appliquée au moins une heure avant les  séances pour les rendre moins douloureuses  ne doivent pas être source d’erreur  d’appréciation  pour le médecin qui doit par conséquent être plus vigilant.

La douleur est en général bien acceptée chez l’adulte, elle est le plus souvent interprétée comme un témoin de bonne efficacité.

Combien de séances?

7 à 10 séances sont nécessaires pour voir disparaître au minimum 80 % des poils. 

Apres chaque séance, moins de poils, et poils plus fins, résultats garantis sauf si les poils sont trop clairs et trop fins dès le départ.

Il est  souvent utile de réaliser des séances d’épilation laser d’entretien une fois par an.

Prix d’un séance : à partir de 180 euros TTC par séance en fonction du gabarit et du centre laser médical.

Les hommes qui désirent épiler leur torse sont des hommes

simplement sportifs, musclés, virils, soignés, soucieux de leur hygiène corporelle, qui plaisent aux femmes,

mais qui veulent surtout plaire à soi-même!