Boisson Cocktail

 

Pour la petite histoire

Les premiers cocktails ont été créés aux Etats Unis à la fin du 19ème siècle et rendus célèbres sous la prohibition. C’était une manière de cacher le mauvais alcool de contrebande avec des jus qui en masquaient l’odeur et le goût.

Impossible de lister tous les cocktails, chaque nom, chaque recette cache une légende liée au barman qui l’a inventé ou la personne à qui il était destiné.

Quelques règles  auxquelles on ne devrait pas déroger pour son cocktail

  • On ne marie pas deux alcools d’origine différente : l’association d’une eau de vie de grain (gin, whisky…) avec une eau de vie de raisin (cognac, brandy …) est contre-nature.
  • Le règle anglo-saxonne dite des « 3S » reste une valeur sûre pour composer un cocktail qui doit être à la fois « strong, sweet and sour », fort, doux et amer.
  • On préconise en général de ne pas mélanger plus de 4 ingrédients : l’alcool qui est le pivot du breuvage ; la liqueur (ou le vermouth ou le bitter) qui le stimule; les sirops qui lui donnent la couleur et enfin les jus (utilisez des citrons ou des oranges non traités).
  • Dans l’élaboration  pratiquement de tous les cocktails,  la qualité de la glace est primordiale : elle doit être la plus froide et la plus sèche possible pour éviter d’apporter trop d’eau au mélange. Préférez à la glace pilée, les boules de glace qui sont très denses et fondent très lentement. Veuillez à ce que l’eau soit pure et que la glace ne séjourne pas trop longtemps dans le freezer. Manipulez les glaçons avec des pinces ou à défaut, une cuillère.
  • On verse toujours les produits du moins alcoolisé au plus alcoolisé, sauf quand on veut obtenir des effets de superposition en étages. Dans ce cas, les liquides les plus lourds sont versés avant les liquides les plus légers afin d’éviter qu’ils ne se mélangent.
  • Les boissons pétillantes (soda, champagne…) ne doivent jamais être mises au shaker ou au mixeur, au contraire de la crème fraîche et des œufs, qui y transitent forcément.
  • Les décorations doivent être comestibles et il est préférable qu’elles rappellent les ingrédients du mélange.
  • Un cocktail se prépare pour 4 ou 5 personnes et doit se servir et se boire dès qu’il est préparé. On ne ressert pas un cocktail, on jette la glace déjà utilisée.

 

A chaque été, son cocktail !

Si le Spritz est depuis quelques années le chouchou, cet été,  les cocktails plus légers en sucre et en alcool sont tendance

avec en vedette une version repensée :  le Spritz Blanc.

En voici la recette pour faire de l’effet à l’heure de l’apéro de vos vacances au soleil.

.

un cocktail pour séduire

 

4 cl de liqueur St-Germain®liqueur St Germain.

                                                                       Qu’est-ce que c’est ? Une liqueur de fleur de sureau

6 cl de Prosecco

6 cl d’eau pétillante

Versez tous les ingrédients dans un grand verre rempli de glaçons et remuer délicatement.

Agrémentez d’un zeste de citron jaune.

À consommer avec modération!