Selon les époques, la barbe a été à la mode ou bien au contraire complètement déplacée. Après Charlemagne, « L’empereur à la barbe fleurie, Louis XV, Louis XVI, Louis-Philippe, Louis XVIII, Charles X seront des rois glabres. La moustache et le bouc  réapparaissent avec Napoléon III. De nos jours, la barbe est de plus en plus répandue et acceptée. En 2016, année au pic de la pilosité faciale, la barbe commençait cependant  déjà à être remise en cause. En 2017, l’exaspération semble proche, selon certains experts elle ne sera plus tendance en 2017.

 

En 2017, la barbe n’est plus une mode,

mais un art de vivre qui fait partie du look d’aujourd’hui.

 

Un choix esthétique  qui  peut aussi dépendre

 des avantages et des inconvénients de la barbe.

 

Les avantages du port de la barbe :  

 

Selon Mother Nature Network, la pilosité faciale possède des bienfaits, notamment en ce qui concerne les risques liés à l’exposition au soleil : la barbe freinerait les rayons UV à 90% voire 95%. Les cancers de la peau, le mélanome, les coups de soleil pourraient ainsi être évités en ne se rasant plus le matin.

 

La barbe et, par extension, la moustache préviennent certaines formes d’asthme et d’allergies. Les poils  en filtrant l’air  empêchent les allergènes d’entrer dans les narines.

 

En réchauffant le cou, la nuque et les bronches, les poils constituent un véritable isolant thermique face aux températures hivernales .Le docteur Felix Chua, cité par Mother Nature Network, parle d’une «barrière physique au froid». Plus besoin d’écharpe ! Votre barbe vous protège du froid et du vent.

 

Fini les agressions cutanées du rasage quotidien : terminé les coupures, les boutons,  les folliculites,  ou les poils incarnés.

 

La  barbe  serait aussi une aide pour séduire en rendant les hommes plus sexy, plus « virils ». Une étude a conclu  qu’une barbe bien entretenue fait paraître les hommes barbus plus matures et plus séduisants aux yeux des femmes

 

Les  inconvénients du  port de la barbe :

 

La barbe de trois jours pique «  Chéri tu piques, tu devrais te raser »

 

Avec une grosse barbe il est difficile de manger des plats en sauce sans s’en tartiner les poils.

 

Une barbe demande de l’attention, des soins.

Les barbus font vivre les barbiers, profession en expansion.

Les barbes deviennent banales.

Et, plus il y en a, moins on en veut !

“La mode est ce que l’on porte. Ce qui est démodé, c’est ce que portent les autres.” oscar Wilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *